Logo UN Website

BNUBBureau des Nations Unies au Burundi

HomPlan du Site Contactez-nous

English  |  français 06:17:34, vendredi, 24 mars 2017
Mandat
 

Dans sa 6451 ème séance du 16 décembre 2010, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté la Résolution 1959 transformant à partir du 1er janvier 2011, le « Bureau Intégré des Nations Unies au Burundi » (BINUB) en « Bureau des Nations Unies au Burundi » (BNUB).

Ce changement intervient après que le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, ait proposé de remplacer l’actuel BINUB par le BNUB dans son dernier Rapport sur le Burundi, présenté au Conseil de sécurité, lors d’une réunion tenue le 9 décembre à New York.

Ledit Rapport relève que le Burundi et sa population ont fait de grands progrès pour éradiquer la violence politique et pour consolider la paix. Ces progrès restent toutefois fragiles, si bien que la Communauté internationale doit continuer d’appuyer le pays, notamment par le biais d’une « structure plus légère » que l’actuel BINUB. Cette présence des Nations Unies, réduite de 2/3, devra soutenir les progrès effectués par le Burundi en matière de démocratie et de développement.

Le mandat du BNUB consistera donc à renforcer l’indépendance, les capacités et les cadres juridiques des institutions nationales essentielles, conformément aux normes et principes internationaux. Il devra aussi promouvoir et faciliter le dialogue entre les acteurs nationaux et appuyer les mécanismes destinés à assurer une large participation des citoyens à la vie politique.

Le BNUB devra également s’assurer que toutes les stratégies et politiques concernant les finances publiques et le secteur économique, en particulier le prochain Document de stratégie pour la réduction de la pauvreté (DSRP), mettent l’accent sur la consolidation de la paix et la croissance économique, en répondant aux besoins des populations vulnérables.

La lutte contre l’impunité et la corruption, la promotion et la protection des droits de l’homme à travers la mise en place de mécanismes de justice de transition sont des composantes essentielles du mandat du BNUB.

Il devra enfin fournir un appui au Burundi, lorsqu’il assurera la présidence de la Communauté de l’Afrique de l’Est en 2011, ainsi que des conseils sur les questions d’intégration régionale.

Le nouveau Bureau sera dirigé cette fois par un Représentant spécial du Secrétaire général, assisté par un Représentant spécial adjoint qui sera en même temps Coordonateur résident des agences du système des Nations Unies au Burundi.

Résolution 2027

Résolution 2090